english
English

KHALI - LE TEMPS VIDE

par David Courtney, Ph .D working tools

Le mot "khali" signifie littéralement vide.  Cependant, dans le domaine de la musique indienne du nord il a une signification spéciale.  Ici le mot implique une vague de la main.  Cette vague de la main, avec son opposé, le claquement de la main, forment la base pour la pulsation en Inde du nord.  Ce système de pulsation est connu en tant que "kriya."

La vague de la main est employée pour indiquer le premier temps des mesures qui sont peu accentuées.  Par conséquent, on ne trouve presque jamais le khali appliqué aux battements fortement accentués comme le "SAM" (le premier battement du cycle).

Le khali est particulièrement important dans les mesures symétriques tels que tintal de 16 temps, ou le dadra de 6 temps.  Avec une telle symétrie le khali est indispensable pour se reperer dans le cycle.  Par exemple, s'il n'y avait aucun khali, tintal serait une phrase de quatre mesures sans queue ni tête, et il serait très difficile de trouver le commencement du cycle.  Par conséquent, le khali peut être considéré comme un index.

Le khali, avec les tali, forment une méthode commode par laquelle les vocalistes peuvent communiquer avec le joueur de tabla (tablaji, ou le tabliya ) sans stopper l'exécution.  Ceci permet la communication entre les artistes et continuer l'exécution sans coupure dans l'écoulement musical.

 

This page last updated

© 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 David and Chandrakantha Courtney

For comments, corrections, and suggestions, kindly contact David Courtney at david@chandrakantha.com