english
English

SAM - LE PREMIER TEMPS DU CYCLE

par David Courtney, Ph .D working tools
traduit par Mewan

Le SAM est le premier temps du cycle dans le système de tal indien du nord de l'inde.  Le mot SAM signifie littéralement "qui s'unissent" ou "qui vont ensemble".  Le SAM a une signification spéciale dans l'exécution et la théorie de musique indienne du nord.

Une des fonctions principales du SAM est d'établir un point de résolution.  Bien que les improvisations et les compositions fixes puissent commencer presque n'importe où dans le cycle ( avartan ) elles se résolvent presque toujours sur le SAM.

Le SAM est également un point de pivot.  Traditionnellement le joueur de tabla tient la pulsation avec le theka et le musicien principal est libre pour improviser.  Cela serait cependant ennuyeux si c'était la seule chose qui se produise; donc il est plaçé aux endroits stratégiques.  Pendant ceci, le soliste garde la pulsation en jouant le thème ( gat ou sthai ) à plusieurs reprises.  Ceci permet au joueur de tabla de devenir soliste a son tour et improviser.  Après une période les rôles s'inversent encore.  Le SAM est important parce qu'il est un point de pivot à cette transition.

Le SAM est si important qu'il a son propre symbole d'écriture.  Dans le système de notation de Bhatkhande, on le note avec la croix comme un "x" ou "+".

Le SAM est presque toujours une tape des mains ( tali ).  Il y a seulement une exception et c'est le cas du rupak tal.  Cette seule exception indique le SAM avec une vague des mains ( khali ).

 

This page last updated

© 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 David and Chandrakantha Courtney

For comments, corrections, and suggestions, kindly contact David Courtney at david@chandrakantha.com