english
English

VIBHAG - LA MESURE

par David Courtney, Ph .D working tools
traduit par Mewan

Le vibhag dans la musique de l'inde du nord est quelque peu analogue au concept occidental de la mesure.  Cependant, dans la musique indienne le cycle ( avartan ) est beaucoup plus important que la mesure.  Dans les vieux textes le vibhag est souvent désigné sous le nom de "ang".

Le vibhag peut être de tous nombre de temps; cependant les cycles de deux, trois, ou quatre temps sont les plus communs.  Les vibhags peuvent cohabiter de n'importe quelle façon; mais l'arrangement est toujours fixé par convention.  Par conséquent, tintal par convention sera toujours composé de quatre vibhags de quatre temps, ektal sera toujours composé de six vibhags de deux temps chacun, etc...

Les vibhags doivent être indiqués avec une tape ou une vague de la main.  Cette convention facilite la communication.  Dans la notation rhythmique ( lipi tal ) tous vibhag qui est khali est indiqué par un zéro au début.  tous les autres symboles sont employés pour indiquer une tape ou des tali.  Habituellement on emploie un nombre qui correspond au claqué.  Par conséquent un "3" au début d'un vibhag indiqueraient que c'est le troisième claqué dans le cycle, des "2" indiqueraient le deuxième claqué, etc...  Le SAM est le plus important et il est indiqué avec une croix, ou un "x".

 

This page last updated

© 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 David and Chandrakantha Courtney

For comments, corrections, and suggestions, kindly contact David Courtney at david@chandrakantha.com